Poste de secours de Malo-les-Bains

 "Estampe Architecturale".

2018.

Mon projet consiste à utiliser le procédé du frottage pour restituer de manière quasi photographique l’empreinte d’un lieu dont la fonction est « l’observation ». J’envisage de faire l’empreinte de l’espace destiné à cet effet, dans un des poste de secours qui ce trouve sur la digue de mer à Malo les Bain .

En fixant des feuilles de papier de format A3, contre les murs, le sol et le plafond, et en frottant à la mine de plomb chacune d’elles, les unes à la suite des autres, l’architecture s’imprime avec ses aspérités,ses divers matériaux, etc..., ensuite à l’aide d’un morceau de tissu imbibé de solvant j’estompe le dessin et l’uniformise pour effacer l’aspect mécanique du geste répétitif.

Au fur et à mesure,le sol, les murs, la couleur des matériaux disparaissent sous les feuilles de papier et ainsi révèlent le « négatif » de l’espace. Simultanément,le lieu s’occulte, plongé dans le noir, il perd sa fonction initiale d’observation.Le papier pourrai s’apparenter à une pellicule photosensible plongée dans l’obscurité de l’appareil photographique.

En effet, en perçant un trou dans la feuille de papier qui couvre chaque fenêtre, j’obtiens une caméra obscura,qui révèle ainsi l’image inversée du paysage marin.